Quand les islamistes s’attaquent à Twitter

02
octobre

La mort. Voilà ce qu’un groupe d’islamistes promettrait aux employés de Twitter. L’on pourrait alors se demander la raison d’une telle menace émise à l’encontre des travailleurs de l’un des plus grands réseaux sociaux du monde. La réponse n’est autre que la fermeture de comptes djihadistes sur le site du petit oiseau bleu.

Piratage : les sites Web bénéficient d’un nouveau statut favorable

30
septembre

Certes, les œuvres piratées font la misère des défenseurs des droits de la propriété intellectuelle. Toutefois, pour le Conseil d’Etat, octroyer un nouveau statut aux sites poursuivis pour vol d’œuvres protégées serait plus efficace que de les bloquer afin de limiter le piratage sur la toile. Une telle faveur accompagnerait alors le nouveau droit de contre-notification qui leur serait également concédé en cas de poursuite.

Paypal et Bitcoin: bientôt inséparables ?

28
septembre

Plusieurs grandes entreprises du Web utilisent désormais officiellement le Bitcoin comme une monnaie de transaction courante. Si de son côté Paypal, site spécialisé dans le paiement en ligne ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle utilisation de cette monnaie électronique, il semble suivre les traces d’une filiale ayant déjà conclu un accord avec l’un de ses marchés d’échange.

Lionel Tardy pour une politique numérique plus efficace

26
septembre

Des opérations de communication et des dispositifs numériques offrant un bon rapport coût/efficacité, voilà ce que le député Lionel Tardy de l’UMP prône pour un meilleur Internet et une meilleure régulation de ses lois. Et pour encourager l’Etat à offrir de tels outils et projets, ce dernier n’hésite pas à poser de nouvelles questions aux différents ministères impliqués, lesquelles ne peuvent certainement pas rester sans réponses.

Le surblocage sur le net porte atteinte à la liberté d’expression

24
septembre

Filtrer et bloquer les sites plus ou moins illicites compteraient parmi les meilleures solutions pour tenter de mettre fin au piratage grandissant sur le Web. Seulement, une telle mesure a son revers et en plus de s’avérer contreproductive dans certains cas, elle porterait atteinte à la liberté d’expression. Le Conseil d’Etat appel les plaignants au calme afin de mieux gérer la situation.