Quand Alibaba s’intéresse à la production audiovisuelle

Spécialisé dans le commerce électronique et leader dans son domaine, la société Alibaba envisage de multiplier ses produits en se lançant dans la production audiovisuelle. Et si la télé et le cinéma l’intéressent autant, elle n’a pas tardé à s’offrir ChinaVision, grand producteur de Hong Kong.

60% de ChinaVision appartient désormais à Alibaba

En investissant 580 millions d’euros, le site leader du e-commerce Alibaba a conquis 60% de ChinaVision, société de production audiovisuelle et géant chinois, également distributeur de films créés par d’autres studios. A la base, Alibaba est spécialisé dans l’e-commerce électronique, mais il se consacre à diverses autres activités. Et le domaine de la télévision et du cinéma ne lui semble pas étranger. A travers sa nouvelle acquisition, l’un de ses buts serait de créer des contenus audiovisuels à diffuser en ligne et développer son influence dans le domaine du divertissement sur le Web, pour lequel il est également réputé. Par ailleurs, ce rachat semble avoir été choisi au bon moment, où les plus grands acteurs du Web, dont Baidu se livrent jour après jour à une guerre sans fin.

alibaba

Le rachat de ChinaVision pour diffuser des séries à succès et du foot britannique

En rachetant une grande part de ChinaVision, Alibaba peut alors notamment produire des séries en vogue. De plus, il possède désormais les droits de diffuser en ligne en Chine, précisément sur les mobiles, les trois prochaines saisons de la première ligue du championnat de foot britannique. Les séries et le foot constituant deux principaux centres d’intérêt des internautes chinois.

Par ailleurs, Alibaba devance ainsi de loin Tencent, concurrent dont la part chez ChinaVision est passée de 8% à 3% après le rachat fait par le premier. Malgré le développement du streaming en Chine, notamment du côté des mobiles, ce géant de l’électronique, compte bien utiliser tous les moyens pour devenir également un géant de l’audiovisuel en ligne. Pour accroître son trafic, il miserait sur les réseaux sociaux et notamment les micro-blogs. Pour sa part, Tencent compte déjà au moins 272 millions d’abonnés à son application WeChat.

Quand Alibaba s’intéresse à la production audiovisuelle
Article utile ? votez

Laisser un commentaire