Voyage en avion : bientôt des scanners corporels à intelligence artificielle dans les aéroports ?

Pour plus d’un voyageur, le scanner corporel demeure sans doute une étape redoutée lors du passage dans un aéroport. Mais, cette mesure de sécurité assez indiscrète bien qu’efficace, n’aura pas fait long feu, respectant si peu l’intimité aux passagers. Néanmoins, la hantise des passagers pourrait réapparaître. Un nouveau modèle, plus minutieux et plus précis est actuellement en étude du côté de la Grande-Bretagne : le scanner corporel à intelligence artificielle.

Le scanner corporel remplacé par un appareil plus discret et plus intelligent

scanner corporelLe scanner corporel n’aura pas survécu bien longtemps dans les aéroports. Certes, il permet d’augmenter la sécurité des passagers et des aéroports, néanmoins, il est basé sur une technique pour le moins irrespectueuse, concernant l’intimité des voyageurs. Ainsi, afin d’optimiser continuellement cette sûreté, la Grande-Bretagne se lance dans la création d’une solution plus appropriée et tout autant efficace : un scanner corporel à intelligence artificielle.

Un genre d’appareil plus discret, cependant plus performant, qui ménagerait surtout les efforts d’un agent de sécurité. En effet, ce scanner plus développé se chargera lui-même de scruter les images qu’il capte.Ledit projet est mené par la société Radio Physics Solution, collaborant avec des chercheurs universitaires de Manchester.

Le scanner corporel à intelligence artificielle, comment ça marche ?

Le scanner corporel à intelligence artificielle en cours d’élaboration offrirait donc les mêmes capacités qu’un radar d’une technologie plus puissante : il met à nu les passagers, tout en précisant tous les reliefs qu’il saisit. Ensuite, grâce à des algorithmes, il traite les données lui permettant d’identifier l’éventuel objet scanné, avant d’avertir sans tarder les services de sécurité de son existence, lorsqu’il est listé parmi les objets constituant une menace.

Ainsi, cet appareil de sécurité saura parfaitement faire la différence entre une arme en plastique et un téléphone portable dissimulés au même endroit sur le passager. S’il se distingue par son ultra-précision, il offre un autre avantage tout aussi remarquable : il est par exemple capable de scanner les passagers à l’extérieur de l’aéroport, situés à 20 mètres de distance.

Voyage en avion : bientôt des scanners corporels à intelligence artificielle dans les aéroports ?
Article utile ? votez

Laisser un commentaire