Chute du rouble : Apple gèle ses activités en Russie

Apple fait partie des sociétés étrangères ayant stoppé momentanément leurs activités commerciales en Russie. Cette décision est motivée par l’effondrement du rouble que l’on impute notamment aux conflits politiques engendrant particulièrement des sanctions désavantageuses pour cette dernière.

L’Apple russe en ligne, fermé pour l’heure

Bien que les circonstances soient indéniablement favorables à une telle décision, la cession provisoire des activités commerciales du géant Apple sur le territoire russe reste tout de même surprenante. Et l’annonce de cette suspension reste incompréhensible pour certains, étant donné qu’elle a été faite via un simple message générique. A l’origine de ce changement : l’effondrement de la monnaie nationale russe, le rouble. La boutique en ligne d’Apple hébergée par les russes est donc momentanément inaccessible.

Fermeture de sa boutique en Russie : Apple, reste vague sur sa motivation

Apple n’est donc pas la seule entreprise étrangère à se montrer prudente face à la dégringolade du rouble. Mais, pour justifier sa décision, le géant de l’électronique n’a pas explicitement remis en cause cette chute. Celui-ci de déclarer que la fermeture de sa version russe est causée par une révision des prix : il serait « en train de réévaluer sa grille tarifaire ». L’excuse fait mouche aux yeux de plusieurs, et la nouvelle reste inattendue : la Russie ne constitue peut-être pas le marché de prédilection d’Apple, néanmoins, il reste important. En effet, la marque à la pomme y aurait déjà écoulé plus d’1,5 million d’iPhone, si l’on se fie aux chiffres d’IDC.

Le marché d’Apple en Russie est aussi appelé à dégringoler

Si le rouble continue de chuter considérablement, le marché d’Apple sur le territoire russe dégringolera aussi probablement ainsi que celui des autres grandes sociétés étrangères ayant fermé provisoirement leurs portes compte-tenu de la situation, notamment si cette dernière s’éternise. En effet, la fermeture de la déclinaison russe de la marque à la pomme tombe en pleine période de fêtes de fin d’année, où pourtant les sociétés du genre raflent normalement un chiffre d’affaires décisif.

Article utile ? votez

Laisser un commentaire