Ebola.com, le site qui revend les infos précieuses sur les épidémies et crises, racheté

Pour certains, le virus le plus célèbre du moment constitue mérite d’être exploité pour faire de bonnes affaires. Pour sa part, Ebola.com vient d’être racheté pour un prix de 20 000 dollars. L’acquéreur du domaine : une entreprise russe. Sa particularité ? Il s’agit d’un notificateur d’alertes. Il achète et revend les infos relatives aux épidémies et crises d’Ebola, notamment les adresses où des cas suspects se sont manifestés.

Le site d’alerte sur l’Ebola créé en 2008 fait l’objet de convoitises

ebolaEbola.com est créé en 2008. Compte-tenu de l’année où la maladie à laquelle ce site notificateur d’alertes est consacré s’est diffusée, l’on conclut directement que ses créateurs avaient escompté depuis longtemps les circonstances actuelles. Le virus Ebola connaît une propagation sans pareil et tue un nombre d’individus inattendu. Le site a été racheté pour 20 000 dollars, par une société russe. Toutefois, son fondateur, Blue String Value n’avait pas prévu le pic de propagation que le célèbre virus connaît actuellement. Ce dernier est en outre aussi connu pour ses informations précieuses rachetées à petit prix et pourtant revendues à un tarif particulièrement rentable. L’ancien propriétaire d’Ebola.com possède d’autres noms de domaine également rattachés à des sites notificateurs d’alerte : BirdFlu.com, dédié à la grippe aviaire H1N1 ou encore Fukushima.com.

Ebola, le virus inguérissable qui nourrit le commerce de la peur

Avec son pic de propagation apparemment imprévu, le virus Ebola nourrit certainement la paranoïa chez la population. Mais, elle constitue notamment une bonne occasion pour les hommes d’affaires, comme le démontre le rachat d’Ebola.com. Au vu de la progression de cette maladie, les informations à vendre devraient également se multiplier, faisant alors le bonheur des intéressés. De son côté, l’OMS annonce que le fameux virus a touché environ 100 000 individus et causé près de 4900 décès depuis le début du trimestre. Si les sites comme Ebola.com détiennent des données précieuses notamment les adresses où les crises sanitaires apparaissent, pour sa part, le recensement complet des contaminés reste irréalisable.

Ebola.com, le site qui revend les infos précieuses sur les épidémies et crises, racheté
Article utile ? votez

Laisser un commentaire