Edward Snowden explique lors du SXSW comment ne pas se faire surveiller

Resté discret depuis son exil qui remonte à 2013, Edward Snowden s’est exprimé en public, via webcam, lors du festival South By Southwest, également connu sous SXSW. Au cœur de son intervention, les méthodes de protection proposées aux Internautes innocents, pour combattre l’espionnage à une échelle industrielle entrepris par la NSA.

Snowden, contre la collecte massive de données personnelles de millions d’internautes

Face à l’espionnage des internautes perpétré par la NSA à une échelle mondiale, les défenseurs des libertés et de la vie privée des individus s’activent à appliquer des mesures qui limiteraient une telle surveillance. Pour le lanceur d’alerte Edward Snowden, le cryptage des communications constitue sans doute un moyen efficace, toutefois présentant certains désavantages. En effet, lorsque l’Agence de sécurité nationale américaine suspecte un Internaute, un décryptage finit toujours par être un jeu d’enfant pour elle.

Ainsi, l’ancien analyste estime que le but ne serait pas de mettre fin à la surveillance par la NSA, mais de réduire cet espionnage de masse. Car, si à la base il est entrepris pour optimiser la sécurité du territoire américain, il s’étend à travers le monde entier et viole la vie privée de millions d’innocents.

edward snowden

SXSW : Une intervention de Snowden protégée par sept proxies           

L’intervention par vidéo de l’ancien consultant de la NSA durant le SXSW était protégée par sept proxies, permettant notamment de préserver son origine. Toutefois, la complexité de cette méthode de protection contre l’espionnage a engendré une communication lente et entrecoupée. Snowden a justement profité des circonstances pour expliquer à son public qu’éviter l’œil de la NSA est compliqué pour un internaute lambda.

Ainsi, il souhaiterait que les développeurs mettent en place des méthodes à la portée de tout utilisateur afin qu’il soit motivé à les appliquer et parvienne à protéger sa vie privée et ses libertés des opérations illicites commises par l’agence américaine. Car, si cette dernière est sensée effectuer une surveillance dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, désormais, la collecte des données personnelles sur les internautes à une échelle industrielle semble légitime quand elle se fait grâce à des fuites, en l’occurrence causées par les malwares introduits par la NSA.

Edward Snowden explique lors du SXSW comment ne pas se faire surveiller
Article utile ? votez

Laisser un commentaire