Espionnage de la NSA : Google immunisé

Google n’a quasiment plus rien à craindre de la NSA, notamment par rapport à ses activités d’espionnage. C’est ce qu’a laissé comprendre son ancien PDG, Eric Schmidt. Ce dernier a affirmé que dorénavant, le géant du Web est à l’abri de l’ « œil » de l’agence indiscrète. Mais, le président exécutif du conseil d’administration de la firme de Mountain View semble avoir omis le fait que l’agence américaine a la possibilité de faire appel aux voies légales pour utiliser à ses fins les serveurs du Google…

Google armé pour détourner l’espionnage de la NSA

eric schmidtEric Schmidt a ainsi affirmé être presque sûr que les informations circulant à travers Google sont protégées contre l’œil de la NSA. Pourtant, un détail retient l’attention, jetant le doute sur les déclarations de l’ancien PDG du géant. En effet, le groupe se trouve soumis aux lois de son pays, lequel peut toujours recourir à des chemins légaux pour obtenir gain de cause et poursuivre ses activités.

Le Patriot Act particulièrement donne accès aux informations individuelles stockées sur le territoire de l’oncle Sam. Mais, Google est aussi régi par les lois de la FISA ou Foreign Intelligence Surveillance Act, aux mêmes finalités que le Patriot Act.

 

Les mesures prises par Google pour empêcher les regards indiscrets de la NSA

Le président exécutif du conseil d’administration de Google a donc expliqué comment sa firme détourne les activités de la NSA. Cette dernière s’applique notamment à généraliser le cryptage des communications électroniques qui se font par son intermédiaire. Mais, cela n’empêche en rien la poursuite de la surveillance développée par l’agence américaine à une échelle internationale. Toutefois, Eric Schmidt estime que dans la mesure où l’un des intérêts principaux de la NSAest de saisir un maximum de données, une telle méthode compliquerait ses actions.

Selon le lanceur d’alerte Edward Snowden, cela ne suffirait pas pour réduire l’espionnage de masse par la NSA, laquelle use de différentes tactiques pour esquiver les problèmes de cryptage, pour ne citer que l’introduction d’un backdoor, fonction invisible associée à un virus et offrant le contrôle de l’ordinateur dans lequel elle s’insère.

Espionnage de la NSA : Google immunisé
Article utile ? votez

Laisser un commentaire