Gmail va se mobiliser pour mieux coincer le spam

Google ne cesse de consolider son combat contre le spam. Cette firme américaine fait part d’un changement au niveau de ses filtres pour mieux lutter contre les messages encombrants combinant dans certains termes, les lettres latines et les signes sortant de l’ordinaire.

Google se pourvoit d’une protection renforcée contre le spam

googleVis-à-vis du désastre qu’engendre le spam, Google s’est doté d’une nouvelle protection afin de contrôler les messages indésirables encore plus scrupuleusement, ainsi que les phishing ou tentatives d’hameçonnage ayant pour objectif d’atteindre les coordonnées privées des internautes. En réalité, la firme américaine jouit d’une arme plus efficace pour contrer certaines combinaisons associant des signes exotiques et des alphabets latins.

Attention aux lettres et signes inhabituels

Au sein de son blog consacré à la sécurité, Google indique que la forme de certains signes est spécialement similaire à d’autres symboles. A titre d’exemple, la lettre « o » est proche de l’omicron ( « o » ) mais aussi du zéro ( « 0 » ). Il en est de même pour la lettre « a » et le signe alpha « ɑ ». Il n’est pas toujours facile de faire la différence, en particulier lorsque certains polices ne simplifient pas la tâche. Lire sans faire attention pourrait alors duper l’internaute. Il pourrait ne pas se méfier de la distinction qu’il pourrait par exemple y avoir entre « maison » et « mɑison ». C’est pour cette raison que certaines associations douteuses seront dorénavant mieux gérées par les filtres anti-spam.

Ce changement est devenu important étant donné l’apparition des noms de domaine internationalisés. Ceux-ci offrent en réalité la possibilité d’inscrire des adresses avec des lettres qui ne font pas partie de l’alphabet latin, ou employant des accents sur certains caractères, comme c’est le cas du français. D’ailleurs, plusieurs langues européennes présentent ce même cas.

C’est alors que certains escrocs pourraient, outre le courriel piégé, vouloir établir une fausse page reproduisant un site Internet légal, en employant des caractères rares mais similaires à l’alphabet latin, afin de pouvoir recueillir les données personnelles des internautes imprudents.

Gmail va se mobiliser pour mieux coincer le spam
Article utile ? votez

Laisser un commentaire