Google et le copier-coller ou comment le roi du Web s’approprie votre travail

Les faits semblent incontestables : désormais, Google se présente comme le roi de la toile. Et pour développer son étendue, pour ce géant du Web, tous les moyens sont bons, y compris le copier-coller. Sans prévenir et sans remords, la firme de Mountain View s’approprie et exploite les différents contenus du Web. Une manière d’améliorer notamment son trafic.

Google : l’instoppable roi du Net

googleRien ne semble pouvoir l’arrêter : après les États-Unis, Google, roi reconnu du Web se lancerait sans complexes dans le copier-coller des sites en France. Déjà poursuivi dans le cadre d’une requête de droits d’auteur pour son référencement, la firme poursuit sa conquête sans merci de la toile entière. En effet, il s’approprie des pans entiers de sites afin de mieux répondre aux différents besoins des utilisateurs : apprendre telle recette, apprendre à mieux faire telle opération nécessitant des connaissances techniques…

Et le géant ne s’attaque pas uniquement aux plateformes américaines : il serait prêt à exploiter les contenus des sites français. Son principal but : augmenter son trafic en fournissant les réponses appropriées aux recherches des internautes, lesquels alors n’auront pas besoin d’atterrir sur les sites en question. Certes, des liens sources seront néanmoins publiés, cependant encore, ceux-ci seraient moins visibles et moins attractifs dans la mesure où Google afficherait d’emblée les contenus intéressants.

Google et ses copier-coller : un abus de position dominante sur le Web

Les copier-coller de contenus Web effectués par Google aux États-Unis et envisagés en France ne constitueraient qu’un chef d’accusation de plus pour affermir la poursuite contre son abus de position dominante sur Internet. Sa démarche permettrait en fait de conserver une partie de l’audience de la toile sur sa plateforme, au lieu de la rediriger vers les sites tiers, afin de s’approprier et exploiter une quantité encore plus conséquente de contenus Web par plus d’utilisateurs. Une opération inscrite dans son programme Knowledge graph traduit par graphe de la connaissance, permettant d’offrir des réponses structurées et plus adaptées aux requêtes des Internautes

Google et le copier-coller ou comment le roi du Web s’approprie votre travail
Article utile ? votez

Laisser un commentaire