La NSA collecte vos données

Lorsque vous surfez sur Internet, les informations et données que vous partagez ne sont plus totalement privées. Il faut notamment savoir que la NSA peut mettre la main sur celles-ci. Cette agence a notamment la possibilité de collecter les contacts sur les outils de messagerie comme Gtalk ou Yahoo mail. Elle a non seulement accès aux adresses mail mais aussi aux numéros de téléphone, adresse et métier… Son objectif serait de connaître les liens sociaux d’une personne.

Des centaines de millions de contacts par an

Si l’on en croit les chiffres communiqués par le Washington post, près de 250 millions d’adresses sont recueillies annuellement par la NSA. D’après un document internet de l’agence, un peu moins de 445 000 contacts sont obtenus via Yahoo!, près de 105 000 via Hotmail, plus de 82 000 via Facebook, près de 33 000 via Gmail et une vingtaine de milliers d’autres à partir d’autres sources.

nsa-collecte-donnes

S’il existe un tel fossé entre les informations tirées de Yahoo! et celles provenant des autres services, c’est parce que les informations sur Yahoo! ne feraient pas l’objet de cryptage. Ce qui n’est pas le cas avec Gmail dont les comptes sont soumis au chiffrement depuis l’année 2010. Il convient de souligner que Yahoo! envisage de crypter également les données de ses clients à partir du mois de janvier 2014.

Interception des données en dehors du sol américain

Pour certains programmes, la NSA travaille de concert avec des grosses pointures américaines dans l’industrie d’Internet. Ce n’est pas le cas en ce qui concerne la récolte des données personnes des internautes. Il faut ainsi savoir que la collecte des informations ne se fait pas par l’intermédiaire des serveurs de Yahoo! ni de Google. La méthode utilisée est plus « subtile » puisque les renseignements sont interceptés durant leur passage dans les câbles qui traversent. Ce « pompage » de données se fait avec l’aval des entreprises de télécommunication. Des agences de renseignement opérant en dehors du sol américain ont également donné leur agrément. En procédant de la sorte, la NSA contourne la loi américaine qui stipule que la surveillance de citoyens américain dans le pays est interdite.

Utilisation des informations interceptées

Il convient de souligner que la NSA poursuit surtout l’objectif de dénicher des informations sur des sujets brûlants tels que le trafic de drogue à grande échelle, le terrorisme ou encore le trafic d’être humain. Les données concernant un individu lambda n’intéresse guère l’agence de renseignement. En tout cas, ce seraient actuellement des millions de personnes dont les contacts sont entre les mains de la NSA.

 

La NSA collecte vos données
Article utile ? votez

Laisser un commentaire