Entre Smart DNS et proxy, quel est le meilleur outil de navigation ?

Il existe de nombreux outils dédiés à l’optimisation de la navigation sur le web. Ils sont surtout prisés pour la liberté et le confort qu’ils offrent, en débloquant notamment des sites à accès limité. Chacun de ces outils présente ses propres avantages tout comme ses inconvénients. D’ailleurs, bien que similaires, les fonctionnalités proposées ne sont toutes les mêmes. Comment ainsi choisir l’outil qui convient le plus à ses attentes ? Voici les points de comparaison entre le Smart DNS et le proxy…

 Smart DNS et proxy, c’est quoi ?

dnsLe proxy est un outil qui permet de se connecter sur un réseau, en relayant des informations sur un serveur dédié. Les données échangées transitent par un serveur bien défini, selon les besoins de l’utilisateur, pour être ensuite cryptées. Le protocole http est le plus utilisé dans l’usage du proxy, néanmoins, il existe aussi des proxys adaptés aux FTP et SSL.

Le terme DNS constitue, quant à lui, en un système de noms de domaine. Smart DNS permet ainsi de changer les noms de domaine en adresses IP, entre autres options. Comme c’est le cas pour le proxy, cet outil crypte les informations et propose des tunnels numériques pour une navigation libre et sécurisée.

 Le déblocage de sites

Les proxys sont surtout utilisés par les internautes pour accéder à un anonymat ou pour accéder à des contenus internet bloqués. En utilisant une nouvelle adresse IP, il est possible de contourner les filtrages géographiques appliqués par certains portails. Grâce à un proxy, la connexion peut se faire depuis d’autres pays sans problème.

Le Smart DNS permet pour sa part, de débloquer ces sites sans avoir à changer d’adresse IP. Et, contrairement au proxy, il est possible d’accéder à plusieurs portails en même temps. La technologie se base surtout sur un principe de configuration et de cryptage, grâce auquel l’utilisateur peut naviguer en toute sécurité et de manière anonyme.

 Installation et vitesse de connexion

Question installation, le Smart DNS peut être configuré directement sur un routeur, permettant ainsi à l’utilisateur d’utiliser différents terminaux comme les tablettes, les Smartphones, les ordinateurs portables ou encore les PC de bureau.

Le proxy, de son côté, n’offre pas cette possibilité. La vitesse de connexion est, par ailleurs, plus faible sur un serveur proxy, tandis qu’avec le Smart DNS, on bénéficie d’une même vitesse que lorsqu’on n’utilise pas le service. Cette différence s’explique surtout par le fait que l’utilisation d’un Smart DNS ne passe pas par une autre application quelconque, inversement à celle d’un proxy.

 En conclusion, que choisir ?

Nécessitant l’usage d’applications tierces, les proxys perdent un grand nombre de points par rapport au Smart DNS. La vitesse de connexion de cette dernière est supérieure et, en même temps, la navigation s’avère beaucoup plus sécurisée.

Le Smart DNS offre, en outre, l’avantage d’être plus souple en termes de supports. La configuration se faisant une seule fois pour que tous les matériels à utiliser, tandis que le proxy nécessite des opérations séquentielles. Les proxys sont, par ailleurs, plus facile d’accès que les Smart DNS en termes de coûts et de distribution. Ceci étant, il vaut toujours mieux donner priorité à la qualité pour ne pas être déçu.

Article utile ? votez

Laisser un commentaire