Les Etats-Unis auraient involontairement coupé Internet en Syrie en 2012

Cela fait trois années que la Syrie a vécu différentes périodes durant lesquelles Internet était difficilement accessible, voire totalement coupé. Cependant, Edward Snowden a dernièrement fait savoir que l’un de ces événements n’a pas été provoqué par le régime de Bachar el-Assad.

Trois ans de guerre civile avec tous ses lots de problèmes

syrieDepuis trois ans, la Syrie s’est enlisée dans une guerre civile mortelle. Débutée durant la même période que les révolutions arabes, la mutinerie populaire à l’encontre du régime de Bachar el-Assad a brusquement échoué. A ce jour, il s’agit d’une guerre atroce que vit le pays. D’après un dénombrement récent réalisé par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, le nombre de victimes serait déjà à plus de 170 000. En l’espace de trois années, parallèlement à la guerre civile, plusieurs incidents ont aussi marqué la Syrie dans le domaine du numérique. En effet, le pays a notamment fait l’objet d’une coupure des télécommunications vers la fin de l’année 2012. Et bien évidemment, tous ont crus que ceci fut l’œuvre du Damas. D’ailleurs, le gouvernement pouvait être à l’origine d’un pareil acte, sachant qu’un an après que les révoltes aient été entamées, les agitations devenaient encore plus importantes dans le pays. Mais actuellement, il s’avère que ces coupures ne sont pas à coup sûr l’œuvre du régime Bachar el-Assad. En réalité, il semblerait que cet incident ait été généré par une puissance étrangère.

Un routeur rendu inactif par la NSA

Selon certaines sources, une division de la NSA constituée de hackers avait en 2012 essayé de mettre en place à distance un accès secret sur l’un des routeurs de cœur de réseau dans l’un des principaux fournisseurs d’accès au web en Syrie, qui fut en ce temps en pleine guerre civile. Cela aurait offert à La NSA la possibilité d’accéder aux courriels et à tout le trafic web de la majeure partie du pays. Cependant, le routeur a été rendu inactif. L’insuccès de cette action sur le routeur a engendré la perte brusque de la connexion Internet en Syrie et personne n’en a jamais été averti. Cette coupure a pu paraître naturelle car la Syrie en a déjà vécu d’autres auparavant. Le trafic Internet du pays aurait en effet déjà connu une baisse soudaine en juin 2011 ainsi qu’en été 2012.

Les Etats-Unis auraient involontairement coupé Internet en Syrie en 2012
Article utile ? votez

Laisser un commentaire