World of Warcraft: la NSA joue le jeux

Grâce à Snowden, on en apprend encore un peu sur la stratégie de la NSA pour surveiller ou prévenir le terrorisme. On apprend aujourd’hui qu’il existait, ou existe encore, des agents infiltrés sur la plateforme afin de détecter les potentielles personnes dangereuses. Au sein du jeux il est en effet possible de se transférer des items et donc de l’argent. Il y avait donc plusieurs brigades qui passaient leurs temps à jouer à WoW. A un moment, il y avait tellement d’agents qu’une brigade anti-collision a été créée afin d’éviter que les agents se détectent entre eux.

On ne sait pas combien d’agents ont été mobilisés, mais on se doute bien qu’avec les moyens de la NSA, ce sont plusieurs dizaines de personnes qui ont pu être actives au sein de ce service très « spéciale ». D’autres jeux sont aussi surveillés comme Second life ou encore la plateforme de Microsoft.

WoW est un jeux joué par des millions d’utilisateurs de part le monde. Vous incarnez un personnage, un elfe par exemple, et vous passez des niveaux en combattant d’autres personnages. Le jeux peut être joué seul ou en équipe. Il est plus facile de monter en level (lvl up comme on dit) car chaque personnage dispose d’un rôle. Un qui va « tanker » c’est à dire recevoir tous les coups, l’autre va attaquer, un autre va attaquer d’une autre manière etc. C’est un jeu très prenant et des milliers de personnes sont addictes.

wow

Article utile ? votez

Laisser un commentaire